"Le voyage est la seule chose qu’on achète qui nous rend plus riche"

-------

"Dans 20 ans,

vous serez plus déçus par ces choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites.

Alors larguez les amarres.

Mettez les voiles et sortez du port ô combien sécurisant.

Explorez. Rêvez. Découvrez."

Mark Twain 

--------

"Le rêve a un prix, celui d'oser prendre le risque de le vivre.

Tout rêve peut être réalisé si l'on s'en donne les moyens"

--------

 

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine, ... elle est mortelle"

Paulo Coelho

--------

"Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page"

Saint Augustin 

NOTRE DEFI

Traverser le Canada d'Est en Ouest, d'Halifax à Anchorage soit environ 8 000 km et parcourir les Amériques en reliant deux points mythiques que sont l'Alaska et la Terre de Feu soit environ 25 000 km…  sans compter les détours !

 

On se « posera » au gré de nos envies et des opportunités qui s’offriront à nous tout au long de notre périple (bivouacs sauvages, parking de Walmart, hypermarché local) ou de station-services voire campings dans certains pays et ce pour des raisons de sécurité.

 

Le seul but est de se faire plaisir, de manger quand on en a envie, de dormir quand on est fatigué et de rester des heures les pieds en éventail sans se soucier des horaires. On ne veut pas traverser un pays à toute allure mais apprécier chaque instant et n'être soumis à aucune condition de temps si ce n'est celle imposée par les autorités frontalières.

Nous avons une vague idée du périple que nous souhaitons effectuer. Nous rêvons depuis longtemps de retourner dans la merveilleuse Cordillère des Andes, dans les non moins époustouflants grands parcs de l'ouest américain et plus récemment nous rêvons de l'Alaska...

 

L'idée de traverser les Amériques d'Anchorage à Ushuaïa devient une obsession.

 

Comment va t on s'y prendre pour mener à bien notre «projet fou» ?

 

Quand, combien de temps, quel sera l'itinéraire, que choisir comme accessoires ? Galerie, tente de toit, ameublement (bois ou alu), frigo, chauffage, mécanique... Et le "nerf de la guerre", le budget !

 

Tout parait si compliqué !

Parfois, j'ai de gros moments de doute. Je me dis : "on ne va pas y arriver" puis mes rêves reprennent le dessus, mes yeux se remettent à briller... Et c'est reparti !

 

Peut être que tous ces préparatifs ne serviront à rien et qu'on ne partira jamais...

 

Nous n'aurons fait que rêver notre trip mais nous n'en serons que plus forts !

 

Une multitude de questions se posent auxquelles nous ne trouverons peut être pas de réponses avant le grand départ. Quitter sa famille, ses amis, son pays, sortir de sa zone de confort, partir vers l'inconnu nécessitent de dépasser ses doutes, ses craintes.

 

Nous sommes parfaitement conscients des difficultés (mécanique, santé, promiscuité, "coups de gueule", froid extrême ou chaleur étouffante...) qui vont inévitablement se poser au cours de notre périple mais ...

"One life... Live it"


LE COMPTE A REBOURS COMMENCE J - 28 MOIS

J – 28 mois : Commande du Defender le 23 décembre 2014... Notre cadeau de Noël !

 

J – 20 mois : Arrivée de celui qui est immédiatement baptisé « Chouchou ».

 

J – 15 mois : Équipement Raid par RR Concept, préparateur à Neuville-sur-Saône (69).

 

J – 12 mois : Équipement intérieur par Globe Camper, préparateur à Montredon des Corbières  (11).

 

J – 10 mois : Premiers tests de trois semaines « grandeur nature » dans les Dolomites en Italie et en Autriche pour voir ce qui manque ou ce qui est superflu.

Il manque :

- un store pour se protéger du soleil et... de la pluie,

- deux cantines à fixer sur la galerie. Elles contiendront tout notre "barda",

- une petite table basse pour éviter de sortir la grande table pliante.

Ce qui n’est pas au top :

- le grand coussin matelas qui ne nous permet pas d’ouvrir facilement la porte arrière dans la nuit. Il faut le faire recouper en deux parties et enlever quelques centimètres en longueur.

 

J – 09 mois : Acquisition du store et des cantines de toit par l'intermédiaire de Montpellier 4x4 à Gigean (34).

 

J – 07 mois : Achat du matériel de navigation (et caméra de recul) chez Gps Globe, concepteur de GPS pour 4x4 à Saint-Clément de Rivière (34).

 

J – 5 mois : Ca y est, nous avons notre rendez-vous à l’ambassade des Etats-Unis à Paris pour notre visa B2. Ce sera le 09 janvier 2017 à 10h00. Ca a été laborieux… Nous y avons passé au moins 5 heures… C’est nous qui ne sommes pas dégourdis peut être! A partir de maintenant, il faut préparer notre dossier pour convaincre l’officier de l’immigration de nous donner le sésame qui va nous ouvrir les portes des States. On croise les doigts ! Le stress monte au fur et à mesure que la date fatidique approche...

 

J – 4 mois : Yessssssssssssssssssssssss, nous avons obtenu nos visas B2 et finalement c'était plus facile que prévu. Les choses "sérieuses vont pourvoir commencer avec les réservations (cargo, avion) et assurances.

 

Nous participons à une formation pour maîtriser le Gps chez Gps Globe... C'est pas gagné ! En rentrant chez nous et fort de notre apprentissage, nous décidons de mettre en œuvre notre nouveau joujou pour regagner notre domicile situé à une vingtaine de Km. Heu heu heu... Il a dit quoi le "monsieur" ? Que c'était un jeu d'enfant ?  Bref, au bout de quelques minutes... On doit se rendre à l'évidence et dans un grand éclat de rire on décide de rentrer comme on sait le faire sans "outil de navigation"... De belles aventures en perspective !

 

Mi-janvier 2017, on se penche plus sérieusement sur le transport de Chouchou et on contacte des transitaires. On envoie trois courriels (Seabridge en Hollande, Long Court en Bretagne et Gallieni dans le Nord de la France). Nous n'obtenons que deux réponses... Gallieni qui a été contacté plusieurs fois par téléphone, qu'Eric a rencontré dans le Nord ne daigne même pas nous répondre... Pas très sérieux tout ça ! Il va falloir faire notre choix.

 

J - 3 mois : Nous choisissons finalement Seabridge qui jouit d'une très bonne réputation. On réserve le cargo. Chouchou doit être au port d'Anvers en Belgique avant le 28 avril à 11 heures. Il partira le mercredi 03 mai et arrivera, s'il n'y a pas de problème (c'est là qu'on croise les doigts) à Halifax (Nouvelle-Ecosse, province dans la région des Maritimes sur la côte atlantique du Canada) le 15 mai. On pourra le récupérer à partir du 17 mai 2017.

 

On réserve une voiture de location à Valenciennes (où habite la maman d'Eric) afin de pouvoir revenir en France après avoir déposé Chouchou et deux billets de train Valenciennes - Montpellier dans la foulée.

 

Maintenant, il nous faut trouver une assurance pour Chouchou et c'est vraiment là que les "emmerdes" commencent ! On opte finalement pour l'assurance proposée par notre transitaire Seabridge. Il sera assuré par une compagnie américaine qui nous "assassine" au niveau du tarif (trop fastoche quand on a le monopole) ! On est toutefois content d'en avoir trouvé une...

 

J - 2 mois : Changement de programme pour le transport maritime. Le départ est reporté au 6 mai et après 6 jours de mer, il arrivera le 15 mai. Récupération à la date du 17 mai 2017 comme prévu initialement. 

Maintenant que tout semble calé, il va falloir se pencher sur nos billets d'avion.

 

J - 1 mois : OK pour les billets d'avion. Ce sera un Marseille / Paris / Toronto / Halifax le 15 mai et un retour prévu depuis Las Vegas le 14 décembre 2017.

On réserve un hôtel à Halifax pour passer les deux premières nuits en attendant l'arrivée de Chouchou.

 

Les jours défilent, les heures passent. Le grand départ approche, la tension monte et les nuits sont de plus en plus courtes, non seulement en durée mais également en qualité du sommeil.

On vérifie bien nos assurances santé. Nous serons couverts au cours des trois premiers mois par notre CB  155 000 € et le GMPA 30 000 €. Au delà, par le GMPA 80 000 € et la MAIF 80 000 €. Ça devrait le faire...

Les syndics sont avisés de notre départ et nous ont transmis des RIB pour le paiement des appels de fonds par internet.

L'option paiement et retrait gratuit hors zone euro est activé moyennant 11 euros/mois à la Banque Populaire du Sud.

L'abonnement téléphonique Free est également activé ce qui devrait nous permettre de téléphoner gratuitement et en illimité depuis le Canada et les USA. On apprend tout à fait par hasard au cours d'un énième appel à Free que cet abonnement n'est valable que quatre mois ! Voilà autre chose ! 

La voiture de location et les trois premières nuits d'hôtel sont réservées à Halifax jusqu'à l'arrivée de Chouchou.

Le Blablacar pour nous rendre à Marseille est réservé.

La relève de notre courrier sera faite par Jean-Marc et Marie-Claude, nos charmants voisins à qui nous avons demandé d'ouvrir les lettres... et tant d'autres choses. 

 

J -2 : Samedi 13 mai 2017. La date fatidique du départ approche. On a la fâcheuse impression d'être un peu à la bourre ! Mais ce n'est qu'une impression ! 

Chouchou est en mer. Ca fait d'ailleurs une semaine que l'on arrive plus à le tracker. Le cargo semble toujours naviguer au large de la Cornouaille et ce depuis le 10 mai...

On a essayé de penser à tout sauf que le samedi à 14 heures, on reçoit un avis de passage de la Poste pour un courrier recommandé... Et ça, on ne l'avait pas prévu ! Il faut donc en toute hâte remplir un formulaire de procuration... Toujours pour nos charmants voisins. Quelques précieuses heures de perdues...

 

J-1: Dimanche 14 mai 2017. On quitte notre appart pour sept mois. Éric se lève à 04h30 pour finaliser nos vols et récupérer nos cartes d'embarquement sur le site d'Air France. Tout se passe comme sur des roulettes. On remet nos clefs à nos voisins préférés que déjà notre Blablacar est au pied de l'immeuble. C'est parti pour deux heures de route jusqu'à Sausset-les-Pins (13) où on passe notre dernière nuit en France. 

Merci à ma petite marraine pour ses excellentes dorades et à Jean Fi pour nous avoir déposés à l'aéroport.